Bonjour et bienvenue sur notre boutique en ligne.

A découvrir sur ce site les nombreux timbres dont nous disposons avec des ajouts reguliers a suivre. (en savoir plus ici )

En France ou à l'Etranger, n'hésitez pas à passer votre commande, nous vous l'expedierons avec le plus grand plaisir.

Suivez notre page Facebook : https://www.facebook.com/timbresetphilatelie/  et notre instagram : timbresdumonde

suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/CatelinFabienne

Vous pouvez aussi vous abonner a notre chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel

N'hésitez pas non plus à nous poser vos questions par notre formulaire ou par telephone au 06 21 15 90 02 

Hello and welcome to our online store. Discover on this website the many stamps we have and follow the last additions.In France or abroad, do not hesitate to place your order, we will ship it with the greatest pleasure. Do not hesitate to ask us your questions by filling the form on this website, we will reply to you very quickly

 

 

Panier

Le panier est vide
0
0
0
s2smodern

Bonjour a tous les philatélistes, et merci de me retrouver pour partager avec moi ce nouveau de timbre.

Aujourd’hui, un timbre de France dont l’émission date du 9 mai 1970.  Toutefois il s’agit dans sa représentation du primitif de Savoie datant du XVe siècle. Œuvre d’art de la fin de moyen age, ce tableau représente l’annonciation.

Les peintres primitifs niçois sont les peintres originaires du Pays niçois, territoire successivement dominé par les comtes de Provence et par les ducs de Savoie à partir de 1388, ou du Piémont ayant exercé leur art dans le comté de Nice ou dans le Piémont proche, territoires qui faisaient partie, au XVe siècle et XVIe siècle, des États de Savoie.

Un commerce important va se développer entre mer et montagne sur les routes du sel, sur les étapes desquelles seront construites des églises et  des chapelles richement décorées par ces peintres et dédiées aux saints protecteurs.

La grande richesse de la région permettait aux commanditaires de passer des accords avec ces artistes sur les thèmes  et les couleurs souhaités.

Ils construisent des églises richement décorées ainsi que des chapelles dédiées aux   saints protecteurs. Car à cette époque, les dangers, les épidémies, les brigands, les catastrophes naturelles étaient prévenues grâce aux prières dédiées à ces protecteurs célestes, la religion étant très pratiquée.

Les chapelles étaient peintes le plus souvent à la détrempe et la palette des peintres était assez restreinte: l’ocre jaune, l’ocre rouge et le gris bleu étaient leurs couleurs de base…Certaines couleurs venues de régions éloignées comme le vermillon, l’orpiment couleur d’or et les bleus sont utilisés avec parcimonie car l’azur fin d’Allemagne est encore plus cher que le bleu outremer venu de Perse ou de Chine. Les retables sont peints sur bois et à l’œuf suivant la tradition de certaines icônes.

On ne peut pas parler d'école de peinture niçoise car en dehors de la famille Bréa, il n'y a pas eu d'enseignement. Luc Thèvenon suggère d'ailleurs de désigner l'ensemble de ces peintres plutôt comme primitifs des Alpes méridionales. Cette école est à la jonction entre la fin de la peinture gothique et le début de la peinture Renaissance. Cette période des peintres primitifs niçois culmine entre 1480 et 1520. La seconde moitié du XVIe siècle a été une période de véritable vide artistique.

 

S31